Le pétrole et le gaz restent deux énergies essentielles, même si leur place dans le mix énergétique est amenée à décroître dans le futur.

L'arrivée des sources non conventionnelles (pétrole issu de schistes bitumineux, gaz de schiste,...) a repoussé la perspective d'épuisement de ces ressources d'énergie fossiles et rendu tout leur intérêt aux hydrocarbures, remettant en cause les stratégies tablant sur une obsolescence rapide des énergies traditionnelles (et ce d'autant plus que les promesses des énergies vertes tardent parfois à se concrétiser).

La planification précise de l'évolution de l'utilisation du pétrole et du gaz est difficile, en raison de l'influence de l'état général de l'économie sur les cours du pétrole : tout ralentissement de la croissance se traduit par une baisse rapide des cours du pétrole qui remet en cause la rentabilité de l'extraction des ressources non conventionnelles d'hydrocarbures et par ricochet réduit le développement des nouveaux projets de recherche et d'extraction.

Nos experts spécialisés dans le domaine des énergies aident les grands acteurs du secteur à intégrer les évolutions réglementaires et les nouveaux outils propices à leur développement.